Mérindol

84360

 

Le Village

Mérindol est situé dans le Luberon à la frontière Sud du Vaucluse et des Bouches du Rhône. Du haut de ses 200 mètres, le village peut contempler la vaste plaine de la Durance jusqu’aux douces collines qui ourlent sa limite au Sud. 
 
Mérindol est resté aujourd'hui le village symbole de la répression des Vaudois. Entièrement détruit en 1545, les villageois purent échapper miraculeusement au massacre en se réfugiant dans la montagne.
 

Son Histoire & son Patrimoine

Au cours des siècles, le village haut perché, qu’on appelait « la ville » fut peu à peu abandonné pour un lieu dit « Les Bastides », en contrebas, où se situe aujourd’hui l’agglomération. Du vieux castrum, il ne subsiste que deux pans murs, ces pauvres témoins veillent sur le mémorial Vaudois. 
 
C’est ici que siège l’actuelle Association d’Etudes Vaudoises et Historiques du Luberon. Du haut de cette colline vous découvrirez un superbe panorama sur la Durance.
 
En vous rapprochant, vous découvrirez aux abords du village quelques villas récentes. Vous apercevrez de loin le clocher de l'église romane. 
 
Le centre du village est assez petit, vous ne pourrez donc pas manquer la grande terrasse de café qui fait face à une petite place agréablement ombragée.
 
Dans le village de nombreuses constructions témoignent des siècles passés. Il n’est pas rare de trouver sur les façades des chronogrammes du XVIIe et du XVIIIe siècles et de belles bastides.
 
En se perdant à travers les ruelles, à la croisée des chemins, vous découvrirez l’église Sainte Anne du XVIIIe siècle, qui possède un clocher au « bulbe sarrazin » unique dans la région, ce qui lui valut d’être inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
 
La plaine est depuis longtemps le poumon économique de Mérindol. Arrosée par les eaux de la Durance, elle produit en abondance fruits blancs et rouges, les célèbres melons et les légumes des quatre saisons que l’on retrouve sur les fameux marchés de Cavaillon.